Joue de bœuf à la bière ambrée et aux herbes

La joue de bœuf est une viande qui se mijote très longtemps pour être fondante en bouche. Cuite dans une bière au bouquet malté avec des arômes de fleurs et de caramel est un vrai régal. Un plat long à préparer mais tellement bon !

Mise en place : 30 minutes
Préparation des sucs : 10 minutes
Cuisson : 3 heures dans une cocotte en fonte couverte
Au repos au réfrigérateur : 1 nuit

Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 1 kg de joue de bœuf
  • 1 litre de bière ambrée
  • 3 gousses d’ail en chemise (non épluchées)
  • 1 oignon
  • 2 petites carottes
  • 1 branche de céleri
  • Quelques grains de poivre noir
  • 2 petites tomates
  • Branches de thym frais
  • Branches de romarin
  • Persil plat
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Mise en place des ingrédients : couper la viande en morceaux moyens. Éplucher les carottes, les couper en deux dans le sens de la longueur et puis en petites demi-rondelles, émincer grossièrement la branche de céleri et hacher les feuilles. Les gousses d’ail doivent rester en chemise (non épluchées), ôter le pédoncule des tomates et les couper en 4 quartiers. Se mettre à disposition des grains de poivre noir, de la farine, de l’huile d’olive, du sel, du poivre et le litre de bière débouché.
  2. Les sucs : mettre dans une cocotte de l’huile d’olive et faire revenir à feu vif les morceaux de viandes, saler et poivrer. Bien remuer pour éviter que la viande colle au fond de la cocotte. Quand on voit roussir le fond de la cocotte (environ 10 minutes), rajouter l’oignon émincé et les faire suer quelques instants tout en remuant. Puis rajouter la farine, bien mélanger et déglacer avec la bière. Baisser le feu.
  3. Mijoter le plat : rajouter les gousses d’ail en chemises, les tomates en quartiers, les carottes, le céleri, saler, poivrer et mélanger. Mettre 2 feuilles de laurier, 2 branches de thym et de romarin frais, mélanger et faire cuire 3 heures couvert à feu doux. De temps en temps ouvrir et remuer le contenu.
  4. Laisser Reposer le plat une nuit au réfrigérateur pour une dégustation le lendemain. Il sera meilleur réchauffé, la viande sera fondante à souhait. Bonne dégustation !
  5. Le lendemain : préparer votre accompagnement pendant que la joue de bœuf réchauffe.
  6. Dressages des assiettes : mettre de la joue de bœuf dans un ramequin, saupoudrer de persil haché et accompagner ce plat d’un écrasé de pommes de terre (par exemple). Bonne dégustation !

Le plus

Ce plat peut-être accompagné par des frites, un écrasé de pommes de terre, des pommes de terre sautées, du riz créole, ou des pâtes au beurre.

Écrasé de pommes de terre : pour réaliser cet accompagnement, faire cuire les pommes de terre (de votre choix et épluchées) dans de l’eau gazeuse avec quelques pincées de gros sel. L’eau gazeuse cuit très rapidement les pommes de terre, on les pique pour voir si elles sont cuites. Égoutter-les et écraser-les à la fourchette en rajoutant une belle noix de beurre, un peu de lait, du sel et du poivre. Maintenir au chaud quelques instants avant de servir et rajouter au dernier moment un jaune d’œuf, bien mélanger.

Suggestions pour le vin d’accompagnement : un vin rouge comme un Chassagne-Montrachet, un Châteauneuf du Pape ou un Côte Rôtie.

Les recettes emblématiques de la gastronomie française
Sardines en papillote