Des entrées traditionnelles dans la cuisine familiale

Dans la conception d’un menu, la grande difficulté est d’associer une entrée avec un plat que l’on a choisi de préparer. Ce fascicule vous donne des idées d’entrées plutôt traditionnelles qu’on aime cuisiner, qui s’ont liées à des anecdotes ou à des traditions. Les recettes proposées sont très faciles à préparer, elles ont été sélectionnées dans ce sens.

“Boudin blanc aux pommes confites”

Une entrée réservée pour les fêtes de fin d’année, qui néanmoins, peut se réaliser en toute saison. Le boudin blanc n’est plus ce produit rare que l’on fabriquait que pour Noel et le jour de l’An. Autrefois, il était considéré comme un produit de luxe, aujourd’hui, il s’est en quelque sorte démocratisé pour le plaisir de tous.

“Cassolette d’escargots à l’anis étoilé”

Une entrée qui réunit la Bourgogne à la méditerranée. On a habité en Bourgogne, à TOURNUS, où l’escargot était un produit très consommé dans cette région de France. Aujourd’hui, l’escargot de Bourgogne n’a plus que son nom déposé, puisque la plupart des productions d’escargots se font aujourd’hui dans l’est de l’Europe.

“Caviar d’aubergines”

Un plat roumain que l’une des mes amies nous préparait pour notre plus grand plaisir. Il se déguste aussi bien en entrée qu’en accompagnement d’un plat de poissons ou de viandes blanches grillées. C’est aussi l’une des spécialités russes qu’on dégustait en fin d’année scolaire avec notre professeur de Russe, un rituel marquant la fin d’une année scolaire.

“Champignons à la grecque”

Une entrée grecque qui ne porte que son nom, cette recette n’existe pas en Grèce, mais elle symbolise la simplicité de la cuisine grecque qu’on affectionne tout particulièrement.

“Cuisses de grenouilles persillées”

C’est la recette emblématique de son enfance à PONT-DE-VAUX (région de la Saône-et-loire). La chair des cuisses de grenouilles est très fade en goût, mais cuisinées avec une persillade est un vrai délice.

“Frisée aux lardons”

Était l’entrée préférée, une véritable tradition dans son famille. Ce plat est très simple à cuisiner, mais tellement difficile à sublimer.

“Friture d’éperlans”

La recette du CROISIC, une tradition estivale que l’on pratique chaque année avec ma fille. La pêche à la ligne de cette friture est une technique mise au point pour des captures faciles avec des petits morceaux de crevette grise crue. La friture d’éperlans est un régal pour un apéritif ou une entrée.

“Œufs brouillés aux morilles”

La recette de son passage en Suisse romande, une recette qui fait toujours rêver de petits déjeuners comme dans la série “DALLAS” avec des cloches en argent, où, l’on propose toutes sortes de plats froids et chauds.

“Œufs mimosas”

La recette familiale par excellence où ma maman nous les accompagnait d’aspics de crevettes et de tomates. Un grand classique de notre table, où chacun proposait son interprétation. Ce plat a la particularité de plaire à tous pour sa simplicité, ses couleurs et son goût.

“Piperade”

Une entrée très spéciale dans notre famille où chacun a apporté sa touche personnelle, mais celle que faisait la grand-mère était la meilleure. On garde au plus profond de moi-même ce goût unique qui ne pourra jamais être reproduit.

“Quiche lorraine”

Un grand classique de la cuisine française qui reste néanmoins difficile à faire. Les grands-mères faisaient des quiches exceptionnelles en goût, elles auraient méritées un prix ! Ce sont certainement la qualité des produits utilisés qui faisait toute la différence, puisqu’on fait tous la même recette.

“Salade de calamars aux trois poivrons”

Une recette personnelle qui reflète sa cuisine et dont on est inspiré des voyages en Crète et dans les Cyclades.

“Salade de crevettes aux abricots”

Une des compositions suite à ses séjours aux Antilles Françaises, où, l’abricot représente les couleurs des îles avec ses degrés de maturité.

“Salade de lentilles vertes”

La recette de son papa, il la faisait merveilleusement bien. Difficile de vous décrire le goût de ce plat ! On essaye tout simplement de le copier.

“Salade de potimarron confit au miel chèvre frais et mâche nantaise”

Une composition personnelle pour mettre à l’honneur la mâche nantaise, un produit remarquable. Un mélange sucré salé qui caractérise aussi la cuisine.

“Salade fraîcheur”

Est la salade de régime quand on essayait d’arrêter de fumer, rien de très compliqué en cuisine mais très efficace pour une alimentation saine !

“Salade landaise”

L’entrée classique d’un menu de fête où les produits nous paraissent très riches, mais ils restent très bons pour la santé. Une recette qu’on ramenée de ses séjours dans cette région très attachante. Elle fera le bonheur de tous les amoureux de produits fermiers et de la chasse.

“Salade niçoise”

La salade de tous les débats avec les ingrédients qui la composent, la version reste très personnelle. On ne prétend pas à détenir la vraie recette, c’est celle qu’on préfère voir dans son assiette.

“Spaghettis à la Carbonara”

Un plat ancestral italien qu’on aime faire à sa façon et qui rappelle ses traversées en voilier sur le canal de SAINTE LUCIE aux Antilles en direction des GRENADINES. C’est pendant l’un de ces séjours qu’on a découvert la cuisson des pâtes à l’eau de mer, une véritable découverte !

“Tarte aux poireaux”

La tarte de son passage en PICARDIE avec sa spécialité ancestrale “la flamiche”, une tarte qui est entièrement fermée avec de la pâte feuilletée et fourrée de poireaux cuisinés.

“Tartelettes aux oignons”

Des mises en bouche classiques qui peuvent être sublimées avec une bonne pâte “fait maison”.

“Tranches de saumon cru à l’aneth”

Est le plat de son passage à BRUXELLES chez un ami restaurateur propriétaire d’une taverne scandinave, avec le “Gravlax”, une spécialité scandinave qui se prépare avec toutes sortes de poissons. On utilise du sucre en poudre et du gros sel pour cuire naturellement la chair du poisson, avec des proportions bien précises (règle des 1/3 et 2/3).

Whisky américain Four Roses
De la bonne nourriture pour votre prochaine aventure dans le jardin