Curry vert aux mangues crevettes et coquillages

Une recette aux tendances birmanes avec des coquillages de nos côtes atlantiques et des légumes de saison. Le curry de votre choix peut être du plus doux au plus fort, les associations d’herbes, de légumes et d’épices font de cette composition un mets délicieux.

  • Mise en place : 40 minutes
  • coquillages à dégorger : 1 heure
  • Cuissons : 25 minutes pour les lentilles, 8 minutes pour les pois gourmands, 2 minutes pour les crevettes, 5 minutes pour les coquillages et 20 minutes pour le curry et les légumes

Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 400 g de crevettes crues
  • 2 douzaines de palourdes
  • 300 g de coques
  • 180 g de pois gourmands
  • 200 g de lentilles vertes du Berry
  • 40 g de noix de coco râpé (12 cuillères à café)
  • 2 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon jaune
  • 4 petits oignons blancs avec leurs tiges
  • 1 mangue
  • 20 cl de lait de coco
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 1 citron vert
  • 2 cuillères à soupe de pâte de curry vert
  • 1 petit piment rouge (facultatif)
  • 3 branches de thym frais
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 bouillon de volaille
  • 6 branches de persil plat
  • 6 branches de coriandre
  • 3 branches de feuilles de menthe
  • Gros sel
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Les coquillages : mettre les coques et les palourdes dans de l’eau et du gros sel pendant une heure pour qu’elles rejettent leur sable.
  2. Les légumes, les fruits et les herbes : ciseler la coriandre, le persil et la menthe. Émincer l’oignon jaune et les oignons blancs avec leurs tiges. Couper le citron vert en quatre, émincer très finement les carottes et la branche de céleri (pour les carottes : faire des fines tagliatelles avec l’économe et couper finement, pour le céleri couper : des petits tronçons et émincer dans la longueur). Pour la mangue : éplucher et couper la chair autour du noyau, faire quelques tranches fines et le reste en brunoise (petits dés).
  3. Les lentilles et les pois gourmands : mettre les lentilles dans le bouillon de volaille (eau + bouillon cube si vous n’avez pas de bouillon frais), rajouter le thym et le laurier et porter à ébullition. A ébullition, compter 25 minutes de cuisson, rajouter les pois gourmands 8 minutes avant la fin de cuisson. Puis égoutter le tout et mettre de côté les pois gourmands. Réserver le tout.
  4. Pré cuisson des crevettes : décortiquer les crevettes en laissant la carapace des queues. Inciser sur le dos pour retirer la partie noirâtre (les intestins) et faire sauter 2 minutes dans un filet d’huile d’olive. Saler, poivrer et les mettre sur un papier absorbant.
  5. Les coquillages en marinière : faire suer à feu vif dans une casserole l’oignon jaune émincé dans de l’huile d’olive, rajouter les coques, le persil émincé et le vin blanc. Dès que les coques s’ouvrent les sortir et les mettre dans un saladier sans le jus de cuisson. Puis rajouter les palourdes dans le jus de cuisson, attendre qu’elles s’ouvrent et les rajouter aux coques. Récupérer un verre du jus de cuisson des coquillages et réserver.
  6. Le plat : dans un wok, mettre de l’huile d’olive et faire sauter pendant 2 minutes à feu vif les oignons blancs, les carottes et le céleri. Puis déglacer avec le jus des coquillages. Rajouter le lait de coco, 4 cuillères à café de noix de coco râpée, la pâte de curry, les lentilles, la brunoise de mangue et faire cuire 10 minutes à feu doux. Puis rajouter les pois gourmands, les coquillages, les crevettes et laisser 5 minutes. Enfin disposer les lamelles de mangues, saupoudrer de coriandre et de menthe et laisser quelques minutes. Puis servir avec dans chaque assiette une part de cette composition et un quart de citron vert. Régalez-vous !
  7. Dressage des assiettes : au moment de servir, saupoudrer chaque assiette de 2 cuillères à café de noix de coco râpée. Et si vous le souhaitez, rajouter un peu de piment rouge émincé !

Le plus

Vous trouverez de la pâte de curry vert dans des boutiques spécialisées en épices ou dans des épiceries asiatiques.

Suggestions pour le vin d’accompagnement : un vin rouge comme un Montepulciano d’Abruzzo (Italie) ou un Baturrica grande réserve (Espagne).

Les recettes emblématiques de la gastronomie française
Sardines en papillote