Boudin blanc aux pommes confites

Auparavant le boudin blanc ne s’achetait que pour les fêtes de fin d’année. C’était le mets que les traiteurs préparaient pour cette occasion particulière. Il fallait attendre une année pour se régaler, et, une fois les fêtes passées le boudin blanc rentrait dans l’anonymat. C’est peut-être pour cette raison que je l’appréciais à sa juste valeur. A mes yeux, le boudin blanc avait une connotation de produit de luxe. Pourtant il était fabriqué à partir de produits simples (volaille, veau, porc additionné de gras de porc et de veau, de pain et de lait). Par la suite, on l’a anoblit par l’apport d’ingrédients comme la truffe et les morilles devenant ainsi rare, prestigieux et délicieux.

La truffe et les morilles font parti des mets les plus appréciés, et s’accordent parfaitement avec la saveur particulière du boudin blanc ; un authentique régal pour les fines bouches. Aujourd’hui Les mentalités ont évoluées. Peut-être que ce sont nos traditions qui se perdent, en tout cas, je m’en réjouis un peu, puisque nous pouvons aujourd’hui manger du boudin blanc toute l’année.

  • Mise en place : 5 minutes
  • Cuisson : 60 minutes

Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 4 boudins blancs (nature, aux champignons, ou truffé)
  • 6 pommes Reinettes
  • 125 g de sucre en poudre de canne
  • 2 noix de beurre
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Les pommes confites : éplucher, vider et couper les pommes en gros quartiers. Mettre au fond d’une poêle une noix de beurre, jeter les pommes une fois le beurre fondu et les faire dorer quelques minutes. Puis saupoudrer le tout de sucre en poudre de canne, et faire cuire à feu très doux pendant environ une heure pour bien caraméliser les pommes. Il faut régulièrement remuer les pommes pendant toute la cuisson en prenant soin de ne pas les écraser.
  2. Le boudin blanc : enlever la peau et le couper dans le sens de la longueur, ainsi à la cuisson le boudin dore plus doucement, ne s’éclate pas et surtout lors de sa dégustation il n’est pas du tout écœurant. Dans une poêle, mettre une noix de beurre, et faire cuire à feu très doux chaque face environ 5 minutes.
  3. Dressage des assiettes : mettre dans chaque assiette un boudin blanc et disposer autour des pommes caramélisées, puis servir.

Le plus

Si vous aimez les pommes justes sautées, inutile de les saupoudrer de sucre en poudre, la cuisson en sera réduite à 10 minutes.

Suggestions pour le vin d’accompagnement : une Mondeuse de Savoie, un blanc sec du Tarn ou un Sylvaner.

Les recettes emblématiques de la gastronomie française
Sardines en papillote