Biryani de blancs de poulet amendes effilées pistaches et raisins secs

Un feu d’artifice de parfums et de saveurs dans l’assiette que vous allez aimer avec ce goût si particulier. La cuisine mauricienne et indienne est à l’honneur avec ce plat réputé et tellement délicieux.

  • Mise en place : 1 heure
  • Cuissons : 25 minutes pour le biryani, 15 à 20 minutes pour les oignons frits et
  • 20 minutes pour le riz

Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 4 blancs de poulet fermier
  • 200 g de pulpe de tomates
  • 3 gros oignons (jaunes ou rouges)
  • 1 piment rouge (facultatif)
  • Persil frisé ou plat
  • Coriandre fraîche et graines de coriandre
  • Feuilles de menthe
  • 40 g de raisins secs golden
  • 30 g d’amandes effilées
  • 20 g de pistaches décortiquées
  • 4 belles pincées de safran
  • 2 cuillères à café de paprika
  • 1 cuillère à café de noix de muscade en poudre
  • 2 cuillères à café de curcuma
  • 2 cuillères à café de cumin en poudre
  • 3 à 5 clous de girofle
  • 1 dizaine de grains de cardamone
  • Poivre noir
  • 1 cuillère à café de pâte de curry
  • 2 bâtons de cannelle
  • 6 gousses d’ail
  • 1 citron vert
  • 1 yaourt nature
  • 200 g de riz long blanc ou basmati
  • 1 bouillon KUB de volaille
  • 1 bol de farine pour la pâte
  • huile tournesol pour la friture des oignons
  • huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Blancs de poulet : les couper en deux, saler et poivrer. Les faire dorer à l’huile d’olive pendant 5 minutes et réserver.
  2. La base du Biryani : mettre dans une cocotte de l’huile d’olive, mixer 1 oignon avec les gousses d’ail épluché, le gingembre épluché, les clous de girofle, les graines de coriandre et les grains de cardamone. Verser le jus d’un citron vert avant de mixer. Verser le contenu mixé dans l’huile d’olive. Rajouté un bâton de cannelle. Mixer les herbes (10 brins de persil, 10 brins de coriandre et feuilles de menthe) additionnées avec un peu d’eau et rajouter. Verser une cuillère à café de paprika, de cumin, de curcuma et de noix de muscade. Mixer les fruits secs avec un peu d’eau (amandes, pistaches et raisins golden) et rajouter. Rajouter le yaourt, la pulpe de tomates, le poivre noir (au moulin) et bien mélanger. Ajouter le poulet, 2 pincées de safran et un piment émincé sans les graines. Bien mélanger et couvrir la cocotte. Fermer hermétiquement la cocotte avec une pâte faite avec de farine et d’un peu d’eau (l’apposer sur les bordures du couvercle). Cuire à feu doux pendant 20 minutes.
  3. Les oignons : couper 2 oignons en rondelles et les faire frire au moins 15 minutes dans de l’huile végétale bien chaude (les oignons doivent être bien dorés) et les mettre sur un papier absorbant.
  4. Le riz : nacrer à feu doux le riz dans un filet d’huile d’olive, rajouter un bouillon KUB de volaille, 1 cuillère à café de curcuma, paprika, cumin et 2 pincées de safran. Mouiller d’eau chaude (2 doses d’eau pour 1 dose de riz). Rajoutez le bâton de cannelle et la cuillère de pâte de curry. Bien mélanger et laisser cuire couvert 10 minutes. Puis, retirer la casserole du feu et laisser le riz absorber le bouillon.
  5. Dressage du plat : mettre le riz au fond du plat, rajouter le poulet et la sauce, saupoudrer d’oignons frits et mettre quelques feuilles de menthe. Servir.

Le plus

A l’île Maurice, on rajoute aussi des pommes de terre au riz, elles sont frites et rajoutées à la cuisson du plat.

Suggestions pour le vin d’accompagnement : un vin rouge comme un Corbières, un Côtes du Rhône ou un Patrimonio de Corse.

Les recettes emblématiques de la gastronomie française
Sardines en papillote