La Thaïlande et l'archipel de Côn Dao

La Thaïlande est composée de trois grandes régions :

  • La capitale Bangkok, une mégapole  la plus importante des autres centres urbains du pays, c’est à la fois une ville et une province.
  • Le sud, la région la plus touristique avec ses belles plages, ses îles et ses rocs qui émergent de la mer. 
  • Le nord, la  région la plus sauvage qui reste authentique avec ses habitants très accueillants et serviables. Elle est montagneuse avec ses temples, ses terres cultivées et ses forêts. 

Ce qui caractérise le plus les habitants  du pays est le respect des uns des autres et l’admiration qu’ils témoignent pour la famille royale, l’élue de dieu qu’il ne faut en aucun cas critiquer sous peine d’avoir de sérieux ennuis avec la police thaïlandaise.

Rizière Paysage de Thaïlande faune en thaïlande Flore en Thaïlande Flore en Thaïlande Flore en Thaïlande Paysage de Thaïlande Paysage de Thaïlande Paysage de Thaïlande

La cuisine thaïlandaise est réputée pour être fortement épicée, très parfumée et délicieuse. La grande spécialité est leur saucisse de porc que l’on trouve partout sur les étals, c’est une véritable institution que l’on peut manger même dans des préparations sucrées. Autres spécialités, le Fried Rice (Riz frit à base d’œufs  ou de viandes, légumes et épices), le Pad Thaï (Nouilles frites) et ses nombreux currys en soupes ou sautés qui sont très différents d’une région à une autre. On peut aussi visiter certaines régions de la thaïlande, où, le curry est complètement absent des tables.

Poulet au basilic Fried Rice Fried Rice Tom yam soupe pimentée Blanc de poulet sauce épicée Friandise à la saucisse (plat sucré) Fried Rice Peper Cayenne Sucette de riz Sauté de poulet Pudding de riz au poulet Poulet au basilic Poulet au basilic Condiment servi avec les plats Condiment servi avec les plats

Le curry est un condiment à base d’herbes, d’épices fraîches ou séchées, c’est le plat incontournable en thaïlande composé de lait de coco ou d’eau, de pâte de cari, de viande, de légumes ou de fruits.

Curry jaune Curry rouge Curry jaune Curry vert Curry vert légumes curry vert Poulet au curry rouge Curry vert Panang curry

Le curry à base d’eau est le plus traditionnel et souvent préparé avec du poisson, il reste généralement plus épicé et plus aigre. Les currys à base de noix de coco sont jaunes, verts ou rouges, les plus connus sont le Panang et le Massaman.  Le curry vert est fait à partir de piments frais, le jaune et rouge sont préparés à partir de piments séchés. Les currys verts et rouges sont les plus populaires et sont servis avec des légumes, les jaunes sont toujours servis avec des pommes de terre. Les piments sont très présents dans la cuisine thaïlandaise avec le Peper Cayenne, il est très souvent proposé aux convives pour remplacer le poivre et le sel.

Paysage marin avec des bleus fanstastiques Coucher de soleil L’archipel de Côn Dao est composé de 16 îles au sud-est du Viêt Nam, dans la province de Bà Rịa-Vũng Tàu. C’est un lieu très peu touristique et très sauvage, où, les randonnées et la plongée sous-marine sont les occupations principales des quelques visiteurs dans ses îles. L’accès aux îles se fait en bateau depuis Vung Tau (environ 12 heures) ou par avion depuis Hô Chi Minh (1 heure), un dépaysement total sous le contrôle de l’armée pour aller se balader dans la forêt primaire. 

Petites criques Bateaux de pêches Paysage vue des îles Pêche locale Soupe nationale du Viêt Nam au poulet Ramen japonais que l'on déguste à Hô Chi Minh

Un endroit très atypique par son histoire, avec son ancien bagne de Poulo Condor sur l’île principale Côn Son qui fut créé par la France en 1862 (sous contrôle du Viêt Nam en 1954), où, les conditions de détention ont été parfois inhumaines avec ses cages à tigres et ses solariums. Les îles sont très belles avec ses plages et ses petites criques désertes, ses récifs de coraux et ses tortues vertes dont on peu observer les pontes. L’écosystème reste néanmoins très fragile avec une population pas très attentiste à la propreté de leurs îles et à la sauvegarde des récifs (beaucoup trop de restes de filets de pêche sur les coraux). Néanmoins, cela reste un endroit à part, mystérieux et fascinant qui ne laisse pas indifférent.